Adresse mail 21x23  contact@hb3d.fr   Tel 23x23  06 84 88 25 54   

Nos imprimantes UV

INKSPIRE

Zortrax inkspire

L'imprimante 3D Inkspire est la première machine résine du fabricant polonais Zortrax qui nous avait habitué jusqu'ici à ses imprimantes 3D FDM de bureau. L'Inkspire est basée sur la technologie UV-LCD, un processus proche de la stéréolithographie à la différence qu'il utilise un écran LCD comme source de chaleur UV, lui permettant alors de couvrir l'ensemble du plateau d'impression pour polymériser la résine de manière uniforme.

L'imprimante 3D Inskpire offre un volume d'impression de 72 x 132 x 175 mm et une épaisseur de couche minimale de 25 microns. Quant à sa vitesse d'impression, elle serait 8 fois plus rapide que les solutions concurrentes du marché. Un outil idéal pour des travaux qui nécessitent d'importants détails, que ce soit dans la conception de prothèses ou de bijoux par exemple.

Vous pouvez commander son nettoyeur ultrasons pour faciliter le travail de post-traitement, Zortrax Ultrasonic Cleaner.

Caractéristiques :

  • Fabricant : Zortrax
  • Type : Particulier/bureau
  • Pays : Pologne
  • Matériau(x) : Résine
  • Technologie : Stéréolithographie
  • Assemblage : Plug&play
  • Taille : 210 x 210 x 420 mm
  • Poids (kg) : 9.2
  • Diamètre de la buse (mm) :
  • Epaisseur min. d'impression : -
  • Vitesse (mm/s) : 20-36 mm/h
  • Précision (mm) :
  • Taille de filament (mm) :
  • Taille maximum d'impression (mm) : 72x132x175
  • Format: stl, .obj, .dxf, .3mf, .zcodex
  • Logiciel : Z-Suite
  • Connectivité : -
  • Compatibilité système : Windows, Mac
  • Alimentation : 110 V ~ 5.9 A 50/60 Hz 240 V ~ 2.5A 50/60 Hz
  • Autres : Ecran de Contrôle

Projet 1000

Projet 1000 v1 1100x300

Développé pour des travaux nécessitant une grande précision, comme la bijouterie ou la fabrication de prothèses, le procédé DLP s'appuie sur la même technologie que celle qui est embarquée dans bon nombre de vidéoprojecteurs.

Le principe est similaire
à
stéréolithographie (SLA), dans le sens où la lumière est utilisée pour solidifier un polymère liquide. Une puce composée d'une matrice de miroirs orientables — parfois plusieurs millions — réfléchit une lumière UV et projette une sorte d'image correspondant à la forme de la couche à imprimer. Cette lumière vient donc frapper le polymère qui se trouve dans un bac pour le solidifier. Le traitement se fait couche par couche, comme dans le cas du SLA.

L'avantage du procédé DLP sur la stéréolithographie est sans conteste la rapidité. En effet, une couche peut être solidifiée à chaque projection de lumière. Seul un déplacement vertical de la plateforme est nécessaire.

  • Technologie MONO-MATERIAUX : 100% résine 
  • Technologie brevetée FTI (Film Transfer Imaging)

Les + 

- Technologie éprouvée car très similaire à la stéréolithographie (la plus utilisée dans l’industrie) 

  • Bonne résistance mécanique 
  • Facilité d’utilisation 
  • Pas de tête d’impression, le principal est dans la cartouche

Les - 

  • Nécessité d’enlèvement des supports 

2018 09 22 201329

Date de dernière mise à jour : 17/03/2019